Matière et technique

Calcaire peint. Le calcaire est de teinte grisée.

Modification matérielle

Aucune. 

Etat de conservation

L’œuvre présente un mauvais état de conservation.

Cet élément correspond à la partie supérieure du couvercle d’un grand sarcophage anthropoïde en pierre, plus particulièrement à la tête d’un personnage et le départ de son épaule gauche ; le reste du couvercle et la cuve associée ont disparu. Le couvercle a été violemment fracturé, à une époque ancienne, au niveau du cou. La perruque est fissurée et l’extrémité des pans est manquante. Le nez est presque totalement perdu, mutilé par un violent éclat, mais le reste du visage est bien conservé. Des traces de polychromie sont encore bien visibles : la ligne de démarcation du front et de la perruque, les sourcils, les paupières et l’iris des yeux sont rehaussés de noir. Sur les deux côtés de l’œuvre, la surface est abîmé par endroits et présente de nombreuses éraflures ou épaufrures. Le revers offre un poli moins abouti que la partie extérieure du couvercle, la seule destinée à être visible. 

Restauration

Dépoussiérage et nettoyage en juillet 2017 par Alice Wallon-Tariel. Mise en évidence d’une campagne de restauration antérieure (nettoyage et bouchage), peut-être lors de la préparation de l’exposition Rodin Collectionneur.

< Retour à la collection