Roi

Torse provenant d'une statue

Égypte > Provenance inconnue

Époque tardive (ou Basse Époque) - Époque hellénistique (IVe – IIIe siècle avant J.-C.) probablement

[VOIR CHRONOLOGIE]

Albâtre

H. 11,5 CM ; l. 13,8 CM ; P. 8,6 CM

Co. 3408

Commentaire

Etat de conservation

Fragment de sculpture. Le premier plan de cassure se situe à la base du cou. Le second, presque horizontal, est à la hauteur du ventre. Une veine naturelle dans la pierre a entraîné un clivage à gauche de la pièce. En conséquence, le bras gauche est presque entièrement manquant. Au dos, le bas de la coiffe et la partie supérieure d’un appui dorsal sont visibles. Les volumes mieux conservés présentent des éclats importants (dessus de l’épaule droite, poitrine, arêtes verticales de l’appui dorsal). De nombreuses griffures marquent la surface de la pierre.

 

De la terre d’enfouissement de couleur orangée a teinté la pierre.

Description

Modèle de sculpteur en albâtre. La pierre est relativement homogène avec des veines plus opaques.

 

Cette figure représente un personnage masculin acéphale, dont le buste est conservé jusqu’à hauteur du nombril. Le bras gauche est cassé. Sur la poitrine, deux surfaces rectangulaires lisses évoquent les retombées d’un nemes, de part et d’autre du cou ; il s’agit donc très certainement de la représentation d’un roi. Le personnage est athlétique, avec une taille fine, des épaules larges et des bras puissants. Le modelé des pectoraux est bien visible malgré l’altération de la pierre à cet endroit. L’espace entre les bras et les flancs n’a pas été évidé. À l’arrière se trouve un support dorsal surmonté d’un espace réservé de forme carrée, qui rappelle les modèles de sculpteur.

Inscription

Anépigraphe.

Historique

Acquis par Rodin entre 1893 et 1913.

 

Boreux 1913, Biron, 191 Torse (et partie supérieure du bras droit) d'une statue royale. Les extrêmités du kleft (claft) subsistent ainsi que le haut d'un pilier dorsal. Albâtre. 11 cent. Estimé cent cinquante francs.

 

Donation de Rodin à l'État français en 1916.

 

 

Commentaire historique

Le torse fut choisi pour être exposé à l'hôtel Biron en 1913, dans une préfiguration du musée.

< Retour à la collection