Modèle de sculpteur

Roi debout, s'avançant vers la droite

Egypte > provenance inconnue

Époque ptolémaïque

[VOIR CHRONOLOGIE]

H. 28 CM : L. 18,5 CM

Calcaire

Co. 1050

Comment

State of preservation

L’œuvre est en bon état de conservation. On remarque quelques épaufrures, des griffures éparses ainsi que de très nombreuses traces d’outil au revers.

Description

Enchâssé dans un cadre en bois résineux à une époque proche de son arrivée dans la collection, ce fragment de relief en calcaire non polychrome représente un roi, dans la position de la marche. Tourné vers la droite, il est vêtu d’un pagne djendjit court, noué sous un nombril figuré par un léger creux. Insigne de la royauté depuis les débuts de l’histoire égyptienne, une longue queue d’animal est accrochée à l’arrière de la ceinture. Pendant depuis ses reins jusqu’au sol, il s’agit vraisemblablement de la queue schématisée d’un taureau. Le souverain est coiffé du nemes, devant lequel un uræus protecteur se dresse. Son cou est paré d’un large pectoral à rang unique, laissé vide de tout décor.

Les traits de son visage sont très marqués : lèvres charnues, nez busqué, menton relativement petit et yeux très étirés. Visibles sur la coiffe, les oreilles sont grandes. Placées de face selon les conventions égyptiennes, elles sont aujourd’hui érodées. On observe une légère cassure au niveau du visage qui efface une partie des traits. Leur modelé, régulier, suggère une datation remontant à l’époque ptolémaïque.

Dans une attitude classique, le pharaon tient au bout de sa main droite une croix ankh et maintien avec sa main gauche un long sceptre ouas. Cette attitude est semblable au relief du musée égyptien du Caire CG 33402. L’autre face de la plaque de calcaire du Caire, de 31 cm. de haut, présente une scène similaire, mais avec une reine. (voir EDGAR M. (1906) pl. XXII et TOMOUN N. (2005) pl. 44 c et d). On peut également rapprocher la représentation sculptée sur le relief musée Rodin Co. 1050 de celle du relief musée Rodin Co. 3178 qui représente un roi dans la même attitude.

Un signe allongé, inexpliqué, est visible derrière la tête du roi (défaut de surface ou bien stigmate de remploi de la pierre).

Le fond du décor, particulièrement vide et les traces d’outils grossières (voir, par exemple, l’espace entre les deux jambes du personnage), interrogent sur la nature de l’objet. Il s’agit probablement d’un modèle de sculpteur. L’image royale reposant sur une petite base, la représentation pourrait correspondre à celle d’une statue.

Plusieurs modèles de sculpteurs similaires et datant de l’époque ptolémaïque ont été retrouvés à l’instar du 21.6.24 conservé au Metropolitan Museum of Arts de New York.

Inscription

Anépigraphe.

Historic

Acquis par Rodin entre 1893 et 1913

Boreux 1913 : Biron, 236, Bas-relief fragmentaire, en calcaire compacte (?), représentant un roi tourné vers la droite, debout dans l’attitude de la marche, tenant [dessin] dans la main g. et [dessin] dans la main droite. Klaft. Hauteur (non compris l’encadrement moderne) : 28 cent. ½ Largeur : 18 ½ Objet faux.

Donation Rodin à l'État français 1916.

< Back to collection